Exposition Ouvrir L'oeil (d'un Trait Le Contour De L'énigme) à Seix du 16 au 17 septembre 2017

Du

16 samedi septembre 2017

au

17 dimanche septembre 2017

10h30 • 14h00

Château De Seix, Centre D'interpretation Du Patrimoine Des Vallées Du Couserans (Château De Seix, Seix)

Plus d'infos sur l'exposition Ouvrir L'oeil (d'un Trait Le Contour De L'énigme) à Seix

L'exposition Ouvrir L'oeil (d'un Trait Le Contour De L'énigme) a lieu au dans le cadre des Journées du patrimoine Seix 2017.

Jean-Pierre Paraggio : Ouvrir l'oeil (d'un trait le contour de l'énigme)

Le rez-de-chaussée du château de Seix accueille chaque été les oeuvres d'un artiste. D'abord dédiées à des rétrospectives, les cimaises de la salle d'exposition temporaire s'offrent depuis 4 ans à la création contemporaine. L'objectif est de présenter des créations d'artistes du midi de la France, qui entrent en résonance avec l'atmosphère du château, présentent une réflexion sur l'histoire des Pyrénées centrales ou questionnent les enjeux contemporains de la vie dans ces montagnes.

Pour l'été 2017, carte blanche est donnée à Jean-Pierre Paraggio : il crée pour le château l'exposition Ouvrir l'oeil (d'un trait le contour de l'énigme). Artiste installé à Toulouse, animateur de « l'impromptu » entre 2011 et 2014, il est l'auteur depuis 2013 du feuillet artistique et poétique sur internet Soapbox. Entre absurde et merveilleux, mots et images, il campe aux lisières de la poésie, utilisant tour à tour peinture, encres, dessin, collage, détournements et micro-publications.

« OUVRIR L'OEIL » (d'un trait le contour de l'énigme)

Je vous présente quelques images, empreintes picturales qui sont, comme toute trace, les marques visibles d'un passage : quelque chose s'est joué là, une énigme poétique s'est cristallisée sensiblement, s'est interrogée et se donne en partage le temps d'une exposition. « Ouvrir l'oeil », en son principe, c'est affirmer que le regard s'invente aussi, s'aiguise et se nourrit au contact de l'énigme. « Ouvrir l'oeil » c'est réclamer un moment d'attention autour de ces images qui sont apparues sur une plage du monde, jetées par l'océan de ténèbre, c'est montrer une image qui propose au regard d'être lui-même sa propre mise en abîme. « Ouvrir l'oeil » c'est mettre l'oeil en présence de l'oeil, face à face, c'est montrer à l'oeil qu'il est sa propre question et sa propre réponse, l'oeil ne voit que s'il s'ouvre : un chant tragique résonne sur la rétine, il est l'arc et la lyre, la flèche et la cible, si la flèche atteint la cible, alors c'est le printemps de l'oeil. « Ouvrir l'oeil » c'est entendre la résonance des mots, des images et du monde, c'est savoir que la terre pourrait ne pas être qu'une vallée de larmes, ne pas être que... L'inspiration c'est la source, et la source c'est l'océan, c'est la pulsation qui vient, c'est le noyau universel de nuit qui se consume dans la nuit. Jean-Pierre Paraggio 2017